monoeilsurlart

« ENTREE LIBRE » tous les jours avec Laurent Goumarre sur France 5

 

 

A partir du 26 septembre à 20h, du lundi au vendredi, France 5 va consacrer vingt minutes quotidiennes à l’actualité de la culture.   C’est une excellente nouvelle car ce programme sera celui d’ « un regard différent, décomplexé et engagé » comme l’annonce le service de presse de la chaine n° 5 ( qui est par les temps qui courent, la plus inventive, avec Canal Plus )

 

Ce nouveau magazine sera piloté par une personnalité nouvelle à la télévision : Laurent Goumarre. Laurent Goumarre est producteur à « France Culture » depuis 1999. Il y mène  « Studio danse »,  « Le Chantier », « Minuit/Dix » et « Le RenDez-Vous », « journal en direct sur le fil de l’actualité culturelle » ( qui entre dans sa quatrième saison).

 

Depuis septembre 2010, Laurent Goumarre est adjoint à la programmation de la Biennale de la danse de Lyon (après avoir été conseiller artistique du festival Montpellier danse de 1999 à 2007). Il  est aussi, depuis 2008 ,  directeur artistique des « TJCC Le Festival » (Très jeunes créateurs contemporains), pour le théâtre de Gennevilliers.

Quant à la presse écrite, qu’il pratique également, Laurent Goumarre est rédacteur en chef des pages culture du magazine « Têtu », il collabore à la rubrique danse d’ « Art Press » et aux journaux « Elle », « Offshore », « Danser »…

 

Il est  aussi auteur et coauteur des ouvrages critiques « Pratiques contemporaines » (Ed. Dis Voir, 1999), « La Ribot » (Ed. du CND, 2004), « Rambert en temps réel » (Ed. Les Solitaires Intempestifs, 2005).

Laurent Goumarre a par ailleurs réalisé la série DVD « Paroles de chorégraphes » pour le Centre Pompidou et exposé, en tant que photographe, dans les galeries Alain Gutharc (Paris, 2010) et Vasistas (Montpellier, 2009). Autant dire que rien de ce qu’est la culture contemporaine n’échappe à cet œil neuf pour le petit écran.

 

 

 Son idée, pour cette émission, est que  la culture n’est pas repliée sur elle-même, qu’elle raconte notre société tous les jours et tout autour de nous. En France et à l’étranger,  du patrimoine qui est une richesse aux innovations qui sont l’avenir. Ce sera une histoire d’hommes et de femmes, d’engagements physiques, d’ expériences et d’ émotions qu’il s’agit de partager. L’émission ouverte sur le théâtre, les arts plastiques, la BD,  la musique, la littérature, le design, l’architecture, les jeux vidéo, l’opéra, la danse, les cultures urbaines, le cinéma, les séries télé, la mode, la scène, les expositions, les festivals, le Web... – c’est à dire sur tout ce qui est création et expression - offrira  des clés de lecture, des enquêtes, de confrontations,  des polémiques, des portraits… Dans un esprit d’ouverture totale et non élitiste, de liberté assumée et généreuse.

 

 

Laurent Goumarre, présentateur, s’en explique :

 

« Le choix éditorial, ce n’est pas d’“élire” un livre,un disque, une exposition, mais de cherche à comprendre et à montrer ce que dit tel livre, telle expo de notre société… »

 

 

"J’aborde cette nouvelle aventure avec excitation : c’est ma première expérience télé. Je mesure l’enjeu d’une telle programmation à dimension culturelle dans une tranche horaire particulièrement stratégique. Etre un visage, mais aussi un corps à l’écran, celui de toute une équipe, alors que jusqu’à présent je « ne donnais que de la voix », n’est pas la chose la plus aisée, j’avoue. »

« D’un magazine quotidien, doit être un miroir, « réfléchir » l’actualité culturelle sur un ton à la fois informé et totalement décomplexé. Autrement dit, il doit envisager la culture en lien direct avec la société, ce qui évite le nombrilisme de l’entre-soi critique, la posture de prescription de l’expert, assimilée (pas forcément à tort) par le publicà un discours de promotion version copié-collé desdossiers de presse. Nous ferons des choix que expliquerons, commenterons , sans avoir à passer nécessairement par la case « critique », afinde ne pas être simplement un agenda, ce qui estsouvent le cas quand il s’agit de traiter la matière culturelle. Le fait d’être un magazine quotidien supposera des rendez-vous dans l’émission sans hiérarchie entre supposées haute/basse/contrecultures, avec un ton totalement décomplexé, celui du décryptage, de l’intelligence amusée… voire complètement décalée. Je pense notamment à une rubrique quotidienne qui consistera à comprendre les « consommations » culturelles des Français — et le terme « consommation » n’est pas forcément un gros mot — en leur donnant la parole. »

« Le  ton sera informatif mais pas dupe, décalé parfois… parce que la culture, ce n’est pas grave, ça arrive à tout le monde ! Aussi, tant au niveau des sujets que des invités, « Entrée libre » ne doit se priver de rien ni de personne. Nous ne devonsrien nous refuser : traiter sans hiérarchie ni second degré ce qui relève des cultures populaires, mainstream, évoquer sans complexe ni désinvolture des postures moins repérées. Enfin, pouvoir étendre sa curiosité, depuis le patrimoine jusqu’aux propositions les plus surprenantes, les plus émergentes.

 

"Nous nous impliquerons à 100% dans les choix éditoriaux, avec l’équipe, en particulier à Nicolas Martin et Dorothée Dumas,les deux rédacteurs en chef. L’émission doit refléter l’énergie non pas d’une équipe d’experts culturels, mais de ce que les « objets-sujets-événements- matières » culturels disent de la société. Le choix éditorial, ce n’est pas « élire » un livre, un disque, une exposition, mais  chercher à comprendre et à montrer ce que dit tel livre, telle expo, etc. de notre société : de quoi est-il le symptôme ? Dès lors, avec le spectateur, , nous irons bien au-delà de savoir seulement s’il est bon, ou nul, etc.  Le discours critique n’est en effet pas la seule façon d’envisager la culture. Loin de là.

«  Entrée libre » cela veut dire que la porte est ouverte à tous les téléspectateurs, quels qu’ils soient."

 

 

 

 

A partir du 26 septembre

 

 

Du lundi au vendredi à 20.00

Magazine

Durée 20’ Présentation Laurent Goumarre

Rédacteurs en chef Nicolas Martin et Dorothée Dumas

Réalisation David Montagne

Production France Télévisions / Tangaro Production

Directeur de l’unité Magazines

Thierry Chiabrero

Adjointe du directeur de l’unité Magazines,

en charge de la culture, art de vivre et découvertes

Patricia Corphie

Conseiller de programmes

Philippe Broussaud

Directrice de la Communication externe

de France 5 et des Actions éducatives

Laurence Cadenat

Responsable du service de presse

de France 5 et des Actions éducatives

Frédérique Lemaire-Benmayor

Contact presse

Anne-Sophie Bruttmann

Tél. : 01 56 22 92 53 / 06 32 69 86 21

anne-sophie.bruttmann@francetv.fr

 

 

Rédigé avec les informations de France 5

 

 

 

 

 



12/09/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres