monoeilsurlart

Catherine Pégard au Château de Versailles

Journaliste, conseillère de Nicolas Sarkozy, Catherine Pégard a été nommée mercredi 31 août en Conseil des ministres à la présidence de l'établissement public du Château de Versailles, mais aussi du musée et du domaine national de Versailles. Elle succède à l'ex-ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, frappé, à 65 ans,  par la limite d'âge. Catherine Pégard est née le 5 août 1954 au Havre. Elle a 54 ans. 

 

 

Quel a été son parcours ? 

Jeune lycéenne, elle fait ses premiers pas dans le journalisme sous la houlette de Roger Campion, rédacteur en chef de la presse Havraise. Après des études d'Histoire et de Sciences politiques, Catherine Pégard a débuté sa carrière de journaliste, en 1977, au quotidien J'informe, lancé par Joseph Fontanet et qui eut une durée de vie des plus brèves. De 1978 à 1982, elle collabore au service politique du Quotidien de Paris dirigé par Philippe Tesson.

En 1982, elle entre au Point, comme journaliste au service politique, dirigé alors par André Chambraud, où elle couvre plus particulièrement le secteur de la droite parlementaire. Lorsque Denis Jeambar devient rédacteur-en-chef du service politique, elle devient rédactrice-en-chef adjointe, puis rédactrice-en-chef après le départ du Point de Denis Jeambar pour Europe1. Dans Le Point, Catherine Pégard publie notamment chaque semaine un « Bloc-notes politique » nourri dans les coulisses de la politique. En outre elle débat de l’actualité politique sur Radio Classique avec Jean-Marc Lech. À partir d'octobre 2004, Catherine Pégard coanime également l'émission Les Femmes et les Patrons d'abord sur Paris Première au côté d'Alexandra Golovanoff.

« Ses papiers, informés, maîtrisés, l'ont hissée au rang des journalistes qui comptent et qui contribuent, à leur place, à la formation du jugement des citoyens » écrit d'elle dans son blog son confrère  le journaliste Jean-Michel Aphatie.

Quittant Le Point, Catherine Pégard est nommée conseillère du Président dès les premiers jours de l'installation de Nicolas Sarkozy. La nomination comme conseillère du président d'une journaliste d'un grand média, rédactrice en chef du Point,  suscite une controverse. Interrogé sur la question des relations entre la presse et la politique en France, le journaliste de l'International Herald TribuneJohn Vinocur, répondait dans une interview par Renaud Revel de l'Express (31 mai 2007) « Je pense que l'on exagère ces liens de connivence qui existent en vérité dans toutes les démocraties du globe. Les journalistes sont devenus les boucs émissaires d'une société en désaccord avec ses élites. »

Conseillère du Président de la République sans étiquette depuis mai 2007, Catherine Pégard prend à la mi-mars 2008 la tête du nouveau « pôle politique » créé à la Présidence, intégrant le carré des plus proches collaborateurs du Président. Elle y a été secondée par Jérôme Peyrat, le conseiller chargé des relations avec le Parlement. Le conseiller à l'Outre-Mer, Olivier Biancarelli a ensuite renforcé les effectifs de cette cellule, et y a pris un rôle prépondérant.

Catherine Pégard est chargée par la suite des dossiers culturels à l'Élysée.

L'annonce, à la fin du mois d'août 2011, de son nom pour succéder à Jean-Jacques Aillagon, atteint la limite d'âge, à la tête du château de Versailles provoque l'émoi de certains historiens et conservateurs fustigeant son absence de qualification pour la fonction. Cette nomination est officialisée lors du conseil des ministres du 31 août 2011, pour une prise de fonction le 1er octobre.

 

Cette nomination, bien entendu, a soulevé quelques vagues dans les milieux qui s'estiment bien mieux pourvus en qualités que le nommés aux postes de leur ambition. Il en a toujours été ainsi dans notte République. Quand Olivier chevrillon a été nommé Directeur des Musées de france, Christine Albanel, directrice de Versailles.... à chaque fois les bonnes âmes et les plumes acérées sont sorties du bois. 

 

PS. Ayant contribué à l'essentiel de la page de Wikipedia consacrée à Catherine Pégard, je n'ai aucun scrupule à en reprendre ici le texte...


 



31/08/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres