monoeilsurlart

Cent briques d'art pour Madagascar

 

 

 

Quelle idée sympathique a eue Charles Gassot, président  et fondateur de l’ONG «  Écoles du Monde » . Il a demandé à 100 artistes de réagir à un élément brut, une simple brique de terre cuite, et d’en faire une œuvre d’art. Les cent artistes ont joué le jeu et  ainsi, cent œuvres d’art sont nées qui seront vendues aux enchères par François Tajan, dans la maison de vente Artcurial, Hôtel Marcel Dassault,  Champs-Élysées, le 28 mars à 20 h 30. La vente se fera au profit de Madagascar, pour la construction d’écoles sur cette  île immense et magnifique mais  ruinée par la misère, une gestion défaillante, des éléments cruels.  L’art  montrera sa puissance à aider l’humanité.  

 

Tout cela pourrait être sympathique, bienveillant mais sans plus,  si les artistes élus ne comptaient parmi les plus grands de l’art contemporain international.  Pierre Soulages, le grand peintre français dont la récente rétrospective au Centre Pompidou a été un des plus éclatants  succès, Pierre Soulages dont les œuvres s’arrachent à coups de millions d’euros, Pierre Soulages a fait sa brique. De même Bernar Venet, l’artiste français, le mieux estimé dans le monde dont les sculptures monumentales  se dressent dans les sites les plus prestigieux autour de la planète. Mais il y a aussi les peintes  renommés Jacques Monory, Peter Klasen, Philippe Cognée, Gérard Garouste, Antonio Segui, Vladimir Velickovic…, les photographes Jean-Marie Périer,  Bettina Rheims…, les architectes célébrés Claude Parent, Pierre Andreu, Jean-Michel Wilmotte, Jean Nouvel, Domique Perrault… les dessinateurs créateurs de mondes nouveaux Enki Bilal, Moebius, Philippe Druillet, Philippe Geluck, Plantu, Sempé, les vedettes  internationales Richard Deacon, Andres Serrano, Giuseppe Penone… les innovateurs Yann Kersalé, Claude Lévêque, Jonone, Invader, Bruno Peinado, Didier Marcel, Mathieu Mercier, Jérôme Mesnager, Philippe Mayaud, Arnaud Labelle-Rojoux, … Il faudrait citer tous les Cent de ce catalogue ( aidé par la banque Neuflize OBC ) qui est lui même un livre d’art particulièrement signifiant.

 

À n’en pas douter cette vente fera date et les collectionneurs de sculptures, les amateurs d’œuvres exceptionnelles devraient affluer dans la salle ou au téléphone pour s’arracher ces petites merveilles de création.   



04/03/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres