monoeilsurlart

* De Homère à Warhol: le Vertige des listes.

« Vertige de la liste »  de Umberto Eco ( éditions Flammarion)

 

 

Voilà bien le livre que tout collectionneur se doit de faire entrer dans sa propre bibliothèque, dans sa  collection  de livres ! C'est une réflexion illustrée ( très bien illustrée d'ailleurs) sur la constitution et l'usage des listes à travers l'histoire de la littérature, de l'art et de  l'humanité menée par Umberto Eco, le romancier mondialement connu et lu  d' « Au nom de la rose ».  Des listes mais aussi des énumérations, des recensements, des nomenclatures, des catalogues ( Ah! Don Giovanni ), des répertoires... Mais réflexion aussi, en filigrane, sur les collections et les collectionneurs. Une collection est en effet une liste qui aspire toujours à ses compléments. 


Invité par le Louvre à organiser tout au long du mois de novembre prochain une série de conférences, expositions, lectures, concrets, projections etc. le sémioticien et professeur émérite à l'université de Bologne a choisi le thème de l'énumération. Sa fréquentation assidue des litanies médiévales,  comme celle de James Joyce,  explique ce choix assure-t-il.  Mais aussi, on le constate, la lecture par exemple, chez Homère, de la description du bouclier d'Achille censé représenter  un univers complet et fermé.  Dans ce livre, il s'agit, plus simplement,  de recenser  à travers les formes de l'art et de la littérature universels les textes ou les images qui font écho à l'une des deux méthodes  de représentation globale du réel qui oscillent entre le « tout est là » et le « et caetera ». Or il se trouve que ce mode de lecture est extrêmement productif. Et poétique… Voici  la liste des Anges ( de Abdizuel, Abriel, Adan … à Zutiel, Zymeloz) et  celle des démons ( de Aamon, Abigor, Agares … à Zaleos, Zepar ).  Voici les auteurs éternels depuis Homère et Virgile,  Rabelais, bien sûr, ( avec notamment la célèbre énumération grivoise :  chiart, foirart, pétart…) mais aussi Whitman, Hugo, Lautréamont, Rimbaud,  Borges, Cendrars, Prévert, Perec… Et que sont d'autre que des listes avec « et caetera »,   les Wunderkammern de la Renaissance, les Cabinets de curiosité ( ceux de Vienne, de Florence, de Cambridge… et aussi ceux de Leroy de Barde –non cités ici mais que j'aime à signaler ). Et même plus près de nous, les travaux d'Arman avec  ses accumulations ou  ses « poubelles » ( comme celle de Bernar Venet  montrée  dans le livre ), les démultiplications d'Andy Warhol et les pharmacies du très contemporain  Damien Hirst. Ce livre, très agréable à feuilleter, est tout autant  un puissant incitatif  à la réflexion sur les origines de l'art et ses prolongements d'aujourd'hui et de demain. Ne pas le manquer.

 

(408 pages; 39 €)

 

 



19/10/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres