monoeilsurlart

Deux mots sur le journalisme de Ramon Fernandez.

J'aime bien ces définitions du journalisme: " Le journalisme, en ce qui concerne les intellectuels, c'est l'adaptation de la pensée à la contingence des événements, à un espace et à un délai fixes: trois facteurs qui échappent au contrôle de l'écrivain et qui lui imposent le leur propre". " Le journalisme transforme doublement le travail intellectuel: il réduit le temps et l'espace dont disposait l'intellectuel au temps et à l'espace normal et moyen des autres membres de la société; il l'oblige à traduire ses idées dans un langage moyen accessible à tous. Par le journalisme, l'intellectuel devient un producteur comme les autres, soumis au rythme général du travail social."  Et: " Le journalisme , par bien des côtés, joue le rôle de l'ancienne discipline classique, telle que l'entendait un Malherbe, un Boileau. Il rétablit une relation directe ete constante entre un écrivain et un public." " La "profondeur" ( de l'intellectuel ) n'est souvent qu'une défaite de l'intelligence, qu'un retour complaisant à l'intimité sans pensée de soi-même". " Le journalisme, au contraire, est comme le conseil de révision de l'intelligence". " Il offre la précision et la sévérité d'un exercice physique, d'un sport".  Ces  définitions, je les ai trouvées dans le beau livre " Ramon " que Dominique Fernandez a consacré à son père ( Grasset, 2009 ) . Elles ont été publiée dans la revue de la NRF en 1938. Intellectuel de gauche comme on dirait aujourd'hui, Ramon Fernandez était un critique littéraire renommé, adulé de la Sorbonne. Il fréquentait Bernanos, Malraux, Gide, Paulhan,Mauriac, Saint-Exupéry..., il s'était inscrit à la SFIO, il  sympathisait même  avec le communisme, et n'avait pas basculé encore, via le PPF de Jacques Doriot ( ancien communiste lui aussi ) et l'alcool, dans le fascisme et même dans la collaboration ( sans approuver jamais, il faut le noter, les thèmes antisémites ). Il est mort d'une crise cardiaque en août 1944, rue Saint-Benoît, dans l'appartement voisin de celui de son amie Marguerite Duras. 


01/05/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres