monoeilsurlart

Éric Zemmour envoyé chez les juges...

Qu'on soit d'accord ou pas avec ce que dit Éric Zemmour, rien ni personne ne doivent pouvoir l'empêcher de le dire. Au pays de Voltaire, il n'est plus supportable de supporter la censure des pensées, des écrits, des paroles. Je me suis toute ma vie battu contre le censure et pour la première fois contre la censure imposée en 1959 par le gouvernement Debré de "La Gangrène", un livre contre la torture publié aux éditions de Minuit; j'ai aussi lutté contre l'interdiction des "Paravents" de Jean Genet en 1961 ou 62 qui s'élevait contre le colonialisme... et maintes fois par la suite j'ai hurlé contre l'interdiction de publier ou de présenter au public des oeuvres de l'esprit. Ce n'est pas aujourd'hui que je vais commencer à me taire lorsque la liberté de penser est en cause.  Puisque ce grand personnage qu'est Stéphane Hessel suggère que l'on "s'indigne", je lui suggère dans ses interventions télévisées ou radiodiffusées liées au succès de son opuscule " Indignez vous!" ( Près d'un million d'exemplaires déjà vendus) de s'indigner contre l'interdiction faite à Éric Zemmour par des bien-pensants de tous acabits de dire ce qu'il pense et de penser ce qu'il dit.



11/01/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres