monoeilsurlart

La réponse de Freud à Michel Onfray...

Sigmund Freud, le père de la psychanalyse,  a répondu par avance aux accusations ébouriffantes de Michel Onfray dans le nouveau livre du philosophe graphomane de Caen qui s'intitule présomptueusement: "Le crépuscule d'une idole: L'affabulation freudienne" Grasset. Freud en effet avait écrit,  en 1912, une très belle lettre à la psychiatre et psychanalyste Mira Oberholzer-Gincburg (1884-1949) qui s'était plainte des vexations qu'elle subissait à la clinique de Burgholzli de Zürich où elle exerçait, de la part des partisans de Carl Jung ( brouillé avec Freud ). "Votre plainte contre les ragots injustifiés de Burgholzli me fait de la peine. C'est donc partout la même chose, même en Suisse, culturellement, semble t-il, si élevée. (...) De telles rumeurs se volatilisent en général d'elles-mêmes, sans quoi elles provoquent une réaction... Je n'ai jamais réagi aux histoires horrifiantes qu'on a divulguées à mon sujet ". Cette lettre inédite de deux page manuscrites fait partie de la vente de livres et manuscrit qu'organise le 15 juin Artcurial dans l'Hôtel Marcel Dassault des Champs-Élysées. Elle est estimée de 8 à 9000 €. 






 (ISBN 9782246769316).
Freud, en effet avait écrit en 1912, une très belle lettre à la psychiatre et psychanalyste russe Mira Oberholzer-


Freud, en effet,  avait  écrit en 1912 une très belle lettre à la psychiatre et psychanalyste russe Mira Oberholzer-Gincburg ( 1884-1949 ) qui subissait,  à la clinique de Burghölzli où elle pratiquait, des vexations 


01/06/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres