monoeilsurlart

Verket à Avesta (Suède): Une aciérie pour l’art contemporain.

 

 

À Avesta, au Nord Ouest de Stockholm, en Suède, il y une énorme aciérie construite dans les années 1850 et aujourd’hui éteinte. Cette usine morte  avec ses tours-cheminées pourrait être un des château-fort d’un Empire industriel de BD imaginé par un Philippe  Druillet.

 

C’est dans ce lieu magique qu’est installé sur cinq ou six étages un fabuleux musée vivant d’art contemporain. On y circule parfois en pleine lumière, parfois dans une pénombre propice à l’imagination.

 

Et c’est très revigorant, au gré de salles immenses, de vivre les expériences proposées à un public vraiment intéressé. Les artistes qui exposent dans ce Wonderland ont pour nom :  Roy Andersson, Hanna Beling, Nygårds Karin Bengtsson, Helena Blomqvist, Eric Dyer, Michael Ellburg, Kaj Engström, Pontus Ersbacken, Gabriella Göransson, Henry Grahn Hermunen , Jörg Jeschke, Sara Lundberg, Anders Stimmer, Stina Wirsén, Ulrika Minami Wärmling. Il y a des salles interractives où l'on peut s'introduire dans l'oeuvre d'art et jouer avec elle. Il y a des ateliers pour les enfants auxquels on fournit papiers, peintures, tables de travail... 

 

 

Parmi les artistes présents, il  y a aussi un Français, Nicolas Cesbron dont les installations de sculptures, de branches métallique... porte le titre explicite de  « The Post-Industrial Jungle ».

 

On remarque l’installation de verre de Kjell Engman « White Wife in the Gloom of the Blast Furnace » ; les couloirs sans fin de Sonja Nilsson.

 

 

J’ai été particulièrement séduit par l’exposition des photos de Helena Blomqvist qui nous invite à partager les photos de familles étranges où les petits lapins dansent avec les petites filles ; où les renards écoutent gentiment les contes de fées…

 

Une rencontre très agréable sur le chemin des lacs ou d’Uppsala. Au cœur d’une Suède si calme, si apparemment tranquille, et dont les interrogations sont les nôtres.

 

 

 

Traduction par Google:

 

Verket i Avesta (Sverige): Ett stålverk för samtida konst.


I Avesta, nordväst om Stockholm, finns ett enormt stålverk byggdes på 1850-talet och nu utdöda. Anläggningen liv med dess torn, kunde skorstenar vara en av slottet av en industriell imperium av serier som skapats av en DruilletPhilippe.

Det är i denna magiska plats som är installerad på fem eller sex våningar ett fantastiskt levande museum för samtida konst. Det går ibland i fullt dagsljus, ibland i ett mörkt främjar fantasin.

Och det är väldigt uppfriskande, vid val av stora hallar livets erfarenheter tillen föreslagen allmänheten verkligen intresserad. De konstnärer som ställer uti denna Underlandet heter: Roy Andersson, Hanna Beling, Nygård Karin Bengtsson, Helena Blomqvist, Eric Dyer, Michael Ellburg, Kaj Engström,Pontus Ersbacken, Gabriella Göransson, Henry Grahn Hermunen, JörgJeschke, Sara Lundberg, Anders Stimmer, Stina Wirsén, Ulrika MinamiWärmling.
 
Det finns också en fransk, Nicolas Cesbron faciliteter inklusive skulpturer harmetall grenar den uttryckliga titeln "The Post-Industrial Jungle".

Observera att installationen av glas av Kjell Engman "Vita frun i dunklet av masugnen" den ändlösa korridorer Sonja Nilsson. Jag var särskilt lockad avutställningen med foton av Helena Blomqvist som inbjuder oss att dela fotonav konstiga familj där kaninerna dansar med tjejerna, där rävar lyssna vänligtsagor ...

En mycket trevlig möter på väg till sjöar eller Uppsala. I hjärtat av Sverige så lugn, så till synes lugn, och vars frågor är våra.



09/08/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres